En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Claude Kordon

" Le maitre doit laisser l'élève libre de se mouvoir suivant sa nature pour parvenir au but qu'il lui a montré. Il faut se prémunir contre les exagérations de l'érudition et contre la domination des systèmes parce que les sciences, en s'y soumettant verraient disparaître leur fécondité et perdraient l'indépendance et la liberté d'esprit qui seront toujours les conditions essentielles de tous les progrès de l'humanité. Le désir ardent de la connaissance doit être l'unique mobile de nos efforts. Celui qui ne connaît pas les tourments de l'inconnu doit ignorer les joies de la découverte "
Claude Bernard
CKordon
CLAUDE KORDON 1934-2008

Evoquer l'homme, sa passion pour la recherche, son enthousiasme pour la politique scientifique, sa curiosité pour les cultures du monde, son attention aux autres n'est pas une tâche aisée, mais nous voudrions souligner l'importance qu'a eue, pour beaucoup d'entre nous, la rencontre avec Claude Kordon.

Cette influence a bien sûr concerné notre façon de pratiquer la recherche, en ne tenant jamais acquis les dogmes les plus établis, en privilégiant les transferts de concepts d'un champ disciplinaire à l'autre, pour être à son instar des neuroendocrinologues accomplis. Nous n'avons pas oublié non plus son approche pionnière vers la neuro-endocrino-immunologie. De l'importance des catécholamines dans les régulations neuroendocrines aux rôles de l'acide arachidonique dans l'intégration des informations immunes, tout au long de sa carrière, il nous avait montré la voie.

Son ouverture aux chercheurs des pays dits en développement l'a aussi amené à s'intéresser à l'importance des apports énergétiques sur la mise en place des régulations hypothalamo-hypophysaires sur des modèles expérimentaux, mettant ainsi sa démarche professionnelle en parfait accord avec ses convictions politiques et sociales. Ceci l'a également conduit à toujours favoriser les relations entre le monde scientifique et le monde médical et à encourager le transfert des connaissances vers les applications cliniques.

Mais la marque que Claude a laissée sur nous dépasse de beaucoup le champ scientifique. Sa conviction que les chercheurs devaient être les acteurs de la politique scientifique de notre pays dans un esprit citoyen et loin de tous systèmes de lobby, reste un exemple pour notre communauté, surtout aujourd'hui où cette conception est fortement remise en cause.

D'excellents souvenirs nous restent de toutes ces années, à l'occasion des nombreux congrès où nous l'accompagnions mais aussi des voyages, au Mexique comme à Berlin, à Budapest comme à Jérusalem, mais surtout dans le quotidien du laboratoire, de ses repas mémorables comme de ses discussions passionnées sur la marche du monde.

Plus personnellement encore, la rencontre avec Claude a représenté un de ces moments essentiels qui déterminent une vie.

C'est ce qui fait qu'aujourd'hui dans Paris comme autour du Vieux Port mais également ailleurs en France et dans le monde, d'anciens " Kordon " ressentent aussi le manque. Oui Claude Kordon vous nous manquez.
Les élèves de Claude Kordon
**********************************

Claude KORDON, 1934-2008, Contribution à la cérémonie funéraire du 9 juin 2008 (Crematorium du Père-Lachaise) par Andrée Tixier-Vidal