En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Histoire de la SNE

La Société de Neuroendocrinologie Expérimentale (SNE) a été créée en 1971 par Jacques BENOIT dans le but de "développer la recherche fondamentale et les échanges entre chercheurs dans le domaine de la Neuroendocrinologie des Vertébrés

La Société de Neuroendocrinologie Expérimentale (SNE) a été créée en 1971 par Jacques BENOIT dans le but de "développer la recherche fondamentale et les échanges entre chercheurs dans le domaine de la Neuroendocrinologie des Vertébrés, notamment par l'organisation de colloques, de séminaires ou par tout autre moyen qu'elle jugera utile". Pendant plusieurs années elle a eu son siège au 4 avenue Gordon Bennett à Paris où était situé le laboratoire de J.BENOIT. Pour les sportifs, la vieille maison en bois qui servait de laboratoire a été remplacée par les cours de tennis en terre battue de Roland Garros. Néanmoins on y trouve encore la stèle dédiée à Etienne Jules Marey gravée dans la pierre avec ses petites capsules permettant de mesurer la production de gaz carbonique et d'oxygène.

La création d'une Société de Neuroendocrinologie a été décidée par un comité National de Coordination francophone comprenant 95 personnalités scientifiques dont certaines encore en activité, à la suite de trois réunions scientifiques qui s'étaient tenues en 1967 à Bordeaux, en 1968 à Bruxelles et en 1969 à Paris. Dès le véritable premier colloque en 1971 à Strasbourg, la SNE a pris son envol et a maintenu depuis sa tradition d'un colloque annuel suivant en cela les buts qu'elle s'était fixés. A l'occasion de chaque colloque, les membres élisent pendant une Assemblée Générale ceux qui les représenteront dans un Conseil Scientifique de 18 membres qui choisit en son sein un bureau exécutif constitué d'un Président, d'un Vice-Président, d'un Secrétaire et d'un Secrétaire-adjoint, d'un Trésorier et d'un Trésorier-adjoint. Les Présidents successifs de la SNE ont été Jacques Benoit, Fred Stutinsky, Yvan Assenmacher, André Tixier-Vidal, Jean Didier Vincent, Claude Kordon, André Calas, William Rostene, Alain Enjalbert, Hubert Vaudry, Françoise Moos, Jacques Epelbaum et actuellement Jean-Louis Nahon. Les membres du Conseil Scientifique sont renouvelés par 1/3 tous les ans. Le Conseil Scientifique et le Bureau Executif se réunissent deux fois par an pour étudier divers points dont la préparation des colloques.

Un autre aspect essentiel de l'activité de la SNE et qui en fait sa notoriété, est le choix délibéré de permettre aux plus jeunes de présenter leurs résultats récents au cours de chaque colloque. Depuis quelques années, le prix de la SNE et des prix SNE-Servier récompensent des travaux originaux présentés par les jeunes chercheurs.

Dès sa création, l'aspect francophone de la SNE a permis de dépasser les frontières de l'hexagone et c'est tout naturellement que des collègues belges, suisses, canadiens et du magreb, ainsi que les francophiles de plusieurs pays de toute l'Europe participent activement à la SNE. Ainsi des colloques ont eu lieu à Genève en 1978 et 1991, à Louvain en 1993, au Québec en 1995, à Liège en 2001 et à Oxford en 2005. Le nombre d'adhérents non français à la SNE représente environ 1/3 des membres de la Société.

Cette ouverture vers l'Europe a donc été initiée bien avant le rapprochement communautaire que nous connaissons maintenant, et la SNE a déjà organisé conjointement un colloque à Rennes en 1988, avec le tout nouveau British Neuroendocrine Group créé en 1985, puis à nouveau à Lille en 1998, et a participé à des réunions franco-allemandes et à des tables rondes européennes de Neuroendocrinologie principalement sous l'initiative de l'un de ses Présidents, Claude Kordon.

Les frontières entre les disciplines et en particulier les Neurosciences et l'Endocrinologie rapprochent les compétences. Sans pour autant perdre son originalité et son dynamisme, la SNE s'est récement associée à d'autres Sociétés pour ses colloques annuels. Ainsi en 1996 le colloque SNE a été couplé au congrès de l'European Neuroscience Association (ENA), en 1997 à Marseille avec celui de l'European Neuroendocrine Association (ENEA) et en 1998 à Lille (et bientôt en 2005 à Oxford) avec le British Neuroendocrine Group. En 2001 à Liège, s'est tenu un colloque conjoint avec la Société Française d'Endocrinologie. Enfin pour clore le chapitre international, un certain nombre de membres de la SNE participent activement depuis plusieurs années à la Société Internationale de Neuroendocrinologie et publient régulièrement dans son journal, Neuroendocrinology.

Ainsi, les spécificités essentielles de la SNE et qui font son succès reposent sur :

1- son dynamisme scientifique qui attire dans plusieurs disciplines complémentaires les meilleures contributions des jeunes chercheurs

2- son expression majoritairement mais non exclusivement francophone

3- un format compatible avec la préservation de liens personnels et amicaux entre les membres qui a souvent abouti à des collaborations scientifiques fructueuses.

Devenez vous aussi membre de la SNE pour ne pas rester isolé scientifiquement.
Hommages :

M. Marian JUTISZ, un neuroendocrinologiste éminent et un des fondateurs de la Société de Neuroendocrinologie, par Raymond Counis, Janvier 2003.

Julien BARRY, par Jean-Claude Beauvillain, Pierre Poulain et Maryvonne Warembourg, Décembre 2004.

Claude Kordon, juillet 2008

Les anciens présidents

Lire la suite

Dr Hubert Vaudry, Dr Françoise Moos, Dr Jacques Epelbaum

Lire la suite