En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Le mot de la Présidente

02 janvier 2006

A l'aube de cette nouvelle année, je remercierai tout d'abord les membres de notre SNE, qui par leur dynamisme et leur implication "offensive" ont permis non seulement de la faire vivre mais aussi de renforcer sa visibilité tant au niveau national qu'international.

Au plan des congrès, je soulignerai l'intérêt et la richesse des échanges qui ont eu lieu lors du congrès joint SNE-BSN en septembre à Oxford. Les soutiens du British Council et de l'Ambassade de France obtenus pour la venue de nos jeunes, ainsi que la présence du chargé scientifique de l'Ambassade de France (Jacques Chevalier) et de son adjointe (Claire Mouchot), soulignent l'importance d'une telle rencontre dont l'objectif est de conforter les échanges scientifiques établis depuis de nombreuses années entre nos deux pays, notamment par des cotutelles de thèse. L'an prochain, l'ouverture internationale de la SNE se trouvera confortée à l'occasion Congrès International de Neuroendocrinologie à Pittsburgh. Plusieurs de nos membres ont proposé des symposiums incluant des membres de la SNE, et trois d'entre eux ont été retenus. Je souhaite mentionner le rôle important joué par William Rostène au sein de l'International Federation of Neuroendocrinology (IFN). Sa promotion récente au rang de secrétaire de l'IFN atteste de son implication internationale et honore la SNE. Souhaitons que grâce à, ou malgré cette position, il puisse continuer de nous promouvoir efficacement comme il l'a toujours fait. Il est indispensable que le maximum d'entre vous participe à ce congrès international, non seulement pour assurer la visibilité de la SNE, mais parce nos recherches nous permettent de jouer un rôle important dans l'évolution même de la Neuroendocrinologie. N'oublions pas que la SNE a été l'une des premières sociétés de Neuroendocrinologie crées (sinon la première), et ce, il y a plus de 35 ans... Cela révèle la prise de conscience précoce de l'importance de cette thématique alors émergeante ! Ni Jacques Benoît son fondateur, ni ses fameux élèves devenus maîtres à leur tour, ne s'étaient trompés. Leur ambition s'est concrétisée au cours des années par le nombre croissant d'adhérents. Mais notre système d'alerte doit toujours être en éveil et les jeunes se doivent de poursuivre cette action... J'en appelle donc aux jeunes dont la participation au congrès de Pittsburgh sera favorisée : n'oubliez pas de faire les démarches nécessaires pour bénéficier des aides, dès qu'elles seront annoncées par le comité d'organisation. Les prix Servier-SNE seront à cette occasion ouverts à la communauté internationale... nouveau challenge pour notre SNE si elle veut maintenir sa visibilité, nouveau challenge pour les jeunes sur qui repose l'avenir de la Neuroendocrinologie, et qui seront porteurs à notre place du message intrinsèque de la Neuroendocrinologie. Chacun se doit de véhiculer non seulement les données qui sont propres à la Neuroendocrinologie, mais aussi les concepts nouveaux que cette science fait émerger. Ce rôle ne peut se réaliser sans que les "bases" (i.e., nous mêmes) soient consolidées et cohérentes. Cette cohésion nous la conforterons lors de nos congrès annuels succédant celui de Pittsburgh. Notez déjà dans vos agendas que Tours sous la présidence d'Yves Tillet, nous accueillera en 2007!

Au plan de la visibilité de la neuroendocrinologie, Jacques Epelbaum, notre vice-président vient de terminer le récapitulatif concernant l'enseignement de cette discipline en France. Sa synthèse montre un rayonnement émergeant certes, mais qui doit être étendu (la neuroendocrinologie est enseignée actuellement dans 7 universités alors que les laboratoires de neuroendocrinologie sont répartis dans de nombreuses villes) et conforté (car la neuroendocrinologie est un axe fort de la recherche biomédicale, tant dans ses retombées scientifiques que cliniques). La divulgation médiatique des avancées majeures en neuroendocrinologie s'effectue aussi via la traduction des "briefings" publiés par la British Society for Neuroendocrinology. Plus des 2/3 des briefings publiés depuis leur création, ont été déjà traduits. Nous leur devons un grand merci pour cet exercice de style très particulier. La traduction de textes médiatiques n'est pas si aisée car les problèmes de société traités, tels que la dépression, la puberté, le stress, le vieillissement, doivent être accessibles au grand public. La divulgation des "Briefings" a été assurée par Yves Tillet, via leur mise en ligne sur le site Web de la SNE. Je tiens à lui adresser, en votre nom, un remerciement sincère et chaleureux pour son implication dynamique, efficace et si amicale, et l'énorme travail accompli. Pendant deux mandats successifs, Yves a su assumer avec brio et patience la double fonction de secrétaire et de webmaster (il a créé notre site Web). Bien qu'ayant terminé son mandat, il a accepté d'assurer cette dernière fonction encore pour quelques temps. Merci également aux membres de notre conseil scientifique qui terminent leur mandat après une participation active, et bienvenue aux nouveaux membres enthousiastes. Tous ont accepté de relever de défi d'accroître la visibilité de la Neuroendocrinologie et de notre SNE en particulier. En effet, les membres du Conseil ont pour nouvelle mission de proposer des symposium dans les congrès de neuroscience et surtout d'être les relais ou catalyseurs de vos propositions. Notre efficacité dépendra non seulement de la co-ordination entre eux et chacun de vous, mais aussi de la rapidité et de la pertinence de vos suggestions.

Bonne année à tous, qu'elle se déroule sous le signe du dynamisme, de la cohésion et de la réussite. Tous mes meilleurs voeux.

Voir aussi