En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Le mot de la Présidente

02 janvier 2007

A l'aube de 2007, dernière année de mon mandat, je tiens à remercier avant toutes choses, les membres de notre Société, et particulièrement ceux du Conseil Scientifique, qui par leur implication ont permis non seulement de faire vivre la neuroendocrinologie mais de lui donner son éclat. Dans mes actions de présidence, j'ai été fortement soutenue et stimulée par les membres du bureau, Jacques, Youssef, Annabelle et Dominique. Je les remercie pour la connivence efficace de notre collaboration. Il me semble qu'ensemble, nous avons poursuivi le mouvement entamé par mes prédécesseurs avec dynamisme, remis en cause nos acquis et insufflé des idées nouvelles. Tout mon éditorial pourrait se résumer en deux mots clefs moteurs de nos actions : vie et visibilité de la SNE et de la Neuroendocrinologie.

Concernant la visibilité et la vie de la Neuroendocrinologie, nos efforts doivent se maintenir. Celle-ci dépendra toujours de votre matière grise pour la proposition de symposiums en Neuroendocrinologie lors de congrès de Neuroscience, et de la santé de nos finances (cf. § notre Cotisation) en particulier pour la sponsorisation de symposiums et des conférences Jacques Benoît. Ces conférences qui honorent certains de nos membres pour leurs travaux remarquables en Neuroendocrinologie, participent à la visibilité de la SNE. Elles sont désormais incluses dans les congrès internationaux (ICN), les congrès joints avec d'autres sociétés (British Society for Neuroendocrinology) et seront dorénavant publiées en tant que 'revues' dans des journaux de Neuroendocrinologie. Nous avons en effet, l'accord des éditeurs (ils sont demandeurs) du Journal of Neuroendocrinology, de Neuroendocrinology et de Frontiers in Neuroendocrinology.

Concernant la SNE, notre site Web en est la vitrine, et sa vitalité en revient à Yves Tillet qui l'a crée et continue de le maintenir à jour. Un lien avec les autres sociétés européennes de Neuroendocrinologie est sur le point d'être crée par Youssef Anouar (notre secrétaire) et Martine Begeot. Notre site pourrait devenir encore plus attractif, si chacun d'entre vous s'impliquait à le rendre plus interactif, notamment par l'envoi classique des résumés de thèse en Neuroendocrinologie; l'annonce d'attribution de prix ou récompenses honorifiques (autres que ceux de la SNE) reçus par nos membres, mais aussi par la création d'une " tribune libre " et d'un " Point d'actualité " dont les documents seraient divulgués après validation par le bureau. Au sujet des prix honorifiques, soulignons le Prix 2006 de l'Académie Nationale de Médecine que vient de recevoir notre ex-président, Hubert Vaudry pour ses travaux sur l'identification de nouveaux neuropeptides. Toutes nos félicitations chaleureuses lui sont dédiées.

La formation des jeunes chercheurs en Neuroendocrinologie est un facteur important de survie pour cette thématique. Notre rôle de formateur doit se matérialiser de façon multiple, non seulement par l'attribution 'rituelle' de prix aux jeunes chercheurs brillants, mais aussi par l'organisation et le sponsoring d'écoles de formation en Neuroendocrinologie. Ce sera le cas en 2007 pour l'école européenne en Neuroendocrinologie organisée par Yves Tillet à Tours, et nous le remercions d'en avoir accepté la charge en plus de l'organisation de notre 34ème colloque. Le programme de cette école est plus qu'attractif et la sollicitation de nos jeunes sera sans aucun doute très forte.

La rédaction et la diffusion de " brèves de la SNE " font aussi partie de notre rôle de formateur. Actuellement, toutes les Briefings de la BSN ont été traduites en français par plusieurs de nos membres (et je les en remercie encore une fois) et sont devenues " Brèves de la SNE ". En tout, 26 numéros sont actuellement disponibles sur le site web*. Il ne dépend que de vous pour en créer de nouvelles. En attendant votre participation, nous projetons d'imprimer ces brèves sous un format permettant leur diffusion (le format HTML n'est pas adapté). Ces impressions papier ont pour objectif de promouvoir notre recherche auprès du grand public, notamment lors de la Semaine du Cerveau, et des enseignants. Dans ce but, Yves Tillet a contacté le directeur du Centre de Documentation Pédagogique de Blois qui accepte, en partenariat avec la SNE, de réaliser ces documents, les imprimer et les diffuser au sein du monde enseignant (collèges, lycées). Cependant, ce projet doit être validé par l'inspection académique dans un délai proche (fin 2006 - début 2007). Souhaitons comme cadeau d'étrennes, que ce projet soit validé par l'Education Nationale et que les " brèves de la SNE " deviennent de vrais outils médiatiques et pédagogiques.

Les colloques de la SNE sont l'occasion unique d'échanges constructifs, de collaborations créatives et fécondes pour la Neuroendocrinologie. Si l'ouverture de nos colloques à la communauté élargie de neuroendocrinologistes (BSN, ICN) a eu des répercussions positives sur les échanges avec nos pairs internationaux, force est de constater que la participation de nos membres à ces congrès a été plutôt restreinte. Même si la concomitance avec d'autres congrès en était une des causes, nous souhaitons tous maintenir l'âme de la SNE vivante, avec son caractère un peu familial et sympathique, ouvert aux jeunes pour qu'ils y trouvent leur place, soient remarqués, soutenus et propulsés vers des carrières en neuroendocrinologie. Ainsi, en automne 2007, le 34ème congrès de la SNE sera organisé à Tours par Yves Tillet dans le cadre superbe de l'Hôtel de Ville de Tours. Les thématiques sont originales et plus qu'attractives, venez nombreux participer à cet évènement si riche de notre société. Pour l'année 2008, Strasbourg et son comité piloté par Valérie Simonneaux, s'est proposé pour nous accueillir. Je les remercie pour leur participation spontanée et enthousiaste. L'année 2009, nous serons accueillis par Jean-Louis Nahon à Nice à l'occasion d'un congrès co-organisé avec nos collègues italiens représentés par Bice Chini, membre de notre Conseil Scientifique. Enfin en 2010, Hubert Vaudry et son équipe termineront la décennie du deuxième millénaire en beauté et placeront notre société sur le devant de la scène puisqu'ils organiseront le colloque international de Neuroendocrinologie (ICN) à Rouen.

Je ne peux terminer sans toucher un mot sur la cotisation à la SNE, base incontournable de nos actions pour la Neuroendocrinologie. Commencer une année nouvelle par une réactualisation de son montant peut provoquer des réactions épidermiques de mécontentement, mais je suis certaine qu'elles ne concerneront que les membres qui n'ont conscience ni des avantages, ni des actions, ni des objectifs d'une Société qui désire rester vivante, active et attractive (cf. ma lettre d'accompagnement du rappel de cotisation).

Je vous souhaite à tous une excellente année, que cette nouvelle année se déroule sous le signe du dynamisme, de la cohésion et de la réussite. Recevez toutes et tous, mes meilleurs vœux.