En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Le mot du président

01 janvier 2010

Décembre arrive et en ce jour du « lierre » du mois Frimaire, selon le calendrier Révolutionnaire concocté en 1793 par Gilbert Romme et la commission dédiée, il est tentant de se retourner vers cette première année de mandat

2011

et d’examiner sereinement mais sans complaisance l’ancrage et le développement de notre belle Société dans le paysage scientifique français et international. En premier lieu, l’année 2010 fut endeuillée par la disparition d’un de nos éminents Présidents d’Honneur, Yvan Assenmacher, auquel toute la Neuroendocrinologie française et étrangère a rendu un vibrant hommage. Vous trouverez dans ce bulletin un article reprenant le texte écrit pour le Journal de la Société des Neurosciences par Andrée Tixier-Vidal en collaboration avec André Calas et retraçant les faits marquants de la carrière d’un des pères de la Neuroendocrinologie française.

L’année 2010 a été celle du « 7th International Congress of Neuroendocrinology » à Rouen, le premier congrès organisé en France sous l’égide de l’International Neuroendocrine Federation. Ce fut un immense succès par le nombre de participants (près de 900) mais aussi et surtout par la qualité des interventions lors des sessions plénières et le forum qu’il a offert à des neuroendocrinologistes du monde entier venant exposer leurs travaux (plus de 500 posters présentés). Le programme social fut au diapason avec en point d’orgue le superbe concert donné en la Cathédrale de Rouen. Qu’il me soit permis de remercier et féliciter au nom de tous, Hubert Vaudry et son équipe qui ont mené de main de maître cette difficile entreprise. Associés à ce congrès, cinq Symposiums Satellites ont permis à des membres éminents de la SNE, Isabelle Fransceschini et Yves Tillet à Tours, David Vaudry et Ludovic Galas à Mont-Saint –Aignan , Olivier Kah et Sébastien Bouret à Rouen, de faire briller les couleurs de la neuroendocrinologie francophone. Nos yeux sont maintenant tournés vers le prochain Colloque de la SNE à Québec. Sous la houlette de Pierrette Gaudreau le Comité d’Organisation nous propose un programme extrêmement attractif dans un site remarquable. J’engage vivement les membres de notre communauté à « bloquer » les dates du 28 au 30 septembre prochain et à organiser au plus tôt leur voyage. Le précédent Colloque organisé en 1995 dans la Belle Province est encore dans nos mémoires et je gage que le prochain restera aussi dans les annales ! En 2012 nous quitterons l’Atlantique Nord pour le Sud Est Pyrénéen et la ville de Banyuls où Jack Falcon fera souffler un air « environnemental »…que nous espérons plus durable que le Grenelle éponyme. La vivacité d’une Société comme la nôtre se mesure à sa capacité à attirer des jeunes (et moins jeunes) talents, à communiquer vers la communauté scientifique mais aussi le grand public et à participer aux instances d’évaluation, de financement et de diffusion des travaux au plan national et international. Le recrutement en 2010 de nouveaux membres a été sans conteste décevant et j’encourage tous les membres de la SNE à promouvoir notre Société en s’appuyant, notamment, sur notre politique volontariste de sélection de jeunes talents lors de nos Colloques annuels. Notre « communication » va se trouver renforcée grâce à l’efficacité amicale d’Yves Tillet en charge de créer un site Web « nouvelle formule », dont vous devriez tous vous approprier les rubriques et s’en servir comme d’un forum dynamique. Nous avons aussi mis en place avec Olivier Kah une Lettre Mensuelle qui arrive via vos boites « e-mail » et vous informe sur les propositions de stages/offres d’emploi et annonces de manifestations scientifiques. Ces informations seront indexées dans le site Web et un « retour » de votre part sur leurs pertinences sera vivement apprécié. Notre participation au sein de Sociétés « sœurs » comme la Société française des Neurosciences est maintenant solidement reconnu grâce à l’implication de Nathalie Guerineau, Stéphane Oliet et Vincent Prévot. Dans le domaine International des nominations en cascade ont honoré plusieurs membres de la SNE. l’INF a reconnu des carences lors de « l’élection » du nouveau Président et Jacques Epelbaum s’est vu confié une mission de « dépoussiérage » des statuts qui devrait à l’avenir proscrire les dérives notées dans les précédents renouvellements du Bureau. Jacques, en infatigable communicant, a pris aussi les rênes du Comité Editorial de la « Trimestrial Newsletter » de la FENS. « Last but not least », comme annoncé en fin de Bulletin, Hubert Vaudry, est devenu « Editor-in Chief » d’un nouveau journal dévolu à la Neuroendocrinologie et issu de la série prestigieuse « Frontiers in ». On retrouve dans les « Associate Editors » pas moins de six membres de la SNE, ce qui place notre Société en situation de « visibilité » optimum. Mes félicitations à tous nos représentants et j’engage le maximum de nos membres à poursuivre cette politique « participative » qui contribue au rayonnement de la SNE.

Pour conclure, en ces temps où, faute de financements et de postes statutaires, la morosité gagne les laboratoires et particulièrement ceux travaillant en Neuroendocrinologie, « Cendrillon des Neurosciences » (sic Gareth Leng), je vous engage à relire les comptes rendus de la Bataille de Gaugamèles (Erbil, Irak). Alexandre le Grand est connu pour avoir perfectionné la tactique du « marteau et de l’enclume » (proche de celle utilisée par des Agences contemporaines de notation et financement pour « motiver » les chercheurs). Cependant, en ce jour de l’an -331, avec une armée se battant à 1 contre 10, il décida d’adopter une tactique, révolutionnaire à l’époque, dite de « l’échelon » qui permit d’isoler et de défaire un à un les bataillons adverses pour s’ouvrir un chemin au cœur de l’armée Perse et mettre en déroute le Grand Darius (qui finira bien mal un peu plus tard assassiné par ses propres dignitaires). A l’image de l’épopée Macédonienne, c’est par l’imagination, le courage, la volonté et la cohérence que notre discipline poursuivra son chemin sur les traces de son glorieux passé.
2001 - 2

A l ’image de l’épopée Macédonienne, c’est par l’imagination, le courage, la volonté et la cohérence que notre discipline poursuivra son chemin sur les traces de son glorieux passé. En espérant vous voir nombreux et enthousiastes à Québec en septembre, je vous souhaite à tous une année heureuse et pleine de succès.
Jean-Louis Nahon 8 décembre 2010