En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu SNE

Société de Neuroendocrinologie

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Karen Mourriec

23 octobre 2008

Régulation de l'aromatase B dans les cellules gliales radiaires dans le cerveau du poisson zèbre (Danio rerio) et rôles potentiels dans la neurogenèse adulte

L'œstradiol (E2) est une hormone pléïotropique intervenant dans de nombreux processus physiologiques et physiopathologiques notamment au niveau du système nerveux central. En particulier, l'E2 module des processus cellulaires impliqués dans la neurogénèse, pendant le développement embryonnaire, chez l'adulte et également en cas de réparation neuronale. Contrairement aux mammifères, chez lesquels la neurogénèse adulte est limitée, les poissons téléostéens présentent une intense neurogénèse adulte dans tout le cerveau. De plus, ces poissons présentent plusieurs spécificités fonctionnelles concernant l'aromatase, l'enzyme de synthèse de l'E2. En effet, l'aromatase cérébrale (aromatase B) est régulée positivement par l'E2, et est très fortement exprimée dans les cellules gliales radiaires, dont le rôle est inconnu chez les poissons, mais qui sont connues pour être des cellules progénitrices neuronales chez les mammifères lors de la neurogénèse embryonnaire. Au vu de ces données, l'objectif de ce travail était d'examiner l'hypothèse que l'E2 puisse être impliqué dans le maintien et la forte activité neurogénique chez les poissons téléostéens.

Nous avons ainsi, tout d'abord montré que les cellules gliales radiaires présentes dans le cerveau adulte de poisson zèbre (Danio rerio), un poisson téléostéen, sont des cellules progénitrices neuronales. De plus, nous avons caractérisé et validé une lignée de poisson zèbre transgénique aromatase B/GFP en montrant que la GFP (placée sous le contrôle du promoteur du gène aromatase) est coexprimée avec l'aromatase B dans les cellules gliales radiaires chez les larves et les adultes. De plus, l'expression de ce transgène est stimulée par l'E2. Nous avons ensuite approfondi l'étude des mécanismes de régulation de l'expression du gène codant l'aromatase B. Nous avons ainsi mis en évidence que des androgènes aromatisables, comme la testostérone, ou non aromatisables, comme la dihydrotestostérone et un de ces métabolites, la ßdiol peuvent réguler l'aromatase B, et ceci via les récepteurs aux œstrogènes (ERs) et non les récepteurs aux androgènes. Nous avons également démontré que les ARNm codant les ERs et l'aromatase B apparaissent très tôt pendant le développement du poisson zèbre et augmentent fortement entre 24h et 48h. L'utilisation d'un antagoniste des ERs nous a permis de conclure que la signalisation œstrogénique se met en place entre 24h et 48h.

Ces travaux mettent donc en avant l'existence d'un lien potentiel entre l'E2 et la forte activité neurogénique présente chez les poissons, constituant un processus qui pourrait être une caractéristique évolutive ou une exagération de mécanismes observés chez les mammifères.

Mots clefs : aromatase B, cyp19a1b, œstradiol, androgènes, récepteurs aux œstrogènes, neurogénèse, cellules gliales radiaires, poisson zèbre, téléostéen.

Présentée le 23 octobre 2008

Laboratoire où a été préparée la thèse :

Neurogenèse et Oestrogènes, UMR 6026 CNRS Université de Rennes, Campus de Beaulieu, 35042 Rennes cedex - France

Nom du directeur de thèse: Dr Olivier Kah (UMR3026, Rennes) et Anne Duittoz (UMR6175, Nouzilly)